Les cousins du Louxor dans le monde

Conférence : Le Louxor et les temples égyptiens du 7e art

Le Louxor-Palais du cinéma n’est ni la première, ni la dernière des salles à avoir été construites « à l’égyptienne ». Ces « folies » du XXe et du XXIe siècle ont adapté de manières très diverses l’art égyptien, de l’Art déco au post-modernisme. Après une présentation de l’histoire du Louxor et de sa rénovation, Jean-Marcel Humbert nous emmènera dans une promenade à travers le monde, à la découverte de ces salles méconnues ou oubliées : certaines ont disparu, d’autres sont encore abandonnées ou ont été transformées, d’autres encore sont apparues dans les vingt dernières années, d’autres enfin ont été amoureusement restaurées et, comme le Louxor, ont repris leur fonction de cinéma.

Le cinéma Empress (Montréal, Québec), Alcide Chaussé, 1927 (photo Jean-Marcel Humbert, 1994)

Le cinéma Empress (Montréal, Québec), Alcide Chaussé, 1927 (photo Jean-Marcel Humbert, 1994)

mercredi 22 mai à 18 h 45
Association France-Égypte
Centre ASIEM, 6 rue Albert de Lapparent, Paris 7e
(derrière l’UNESCO, à l’angle de l’Avenue de Saxe)
mardi 11 juin à 18 h 30
Centre culturel d’Égypte à Paris
111, boulevard Saint-Michel, Paris 5e

L’ouvrage Le Louxor-Palais du cinéma (éditions AAM) réalisé par Les Amis du Louxor
sera dédicacé par ses auteurs à l’issue de la conférence du 11 juin

accès libre

Le cinéma Carlton (Islington, comté de Londres), George Coles, 1930 (photo Jean-Marcel Humbert, 2000)

Le cinéma Carlton (Islington, comté de Londres), George Coles, 1930 (photo Jean-Marcel Humbert, 2000)

L’Egyptian Theatre de Brighton, grand foyer (Boston, Massachusetts), Eisenberg & Feer, 1929(photo Paul J. Weber, collection Jean-Marcel Humbert)

L’Egyptian Theatre de Brighton, grand foyer (Boston, Massachusetts), Eisenberg & Feer, 1929(photo Paul J. Weber, collection Jean-Marcel Humbert)